Entretenir les vignes

Successivement, la vigne a subi des excès préjudiciables : trop nourrie pendant de nombreuses années où seul le rendement « hecto » prévalait puis mise à la diète pour la recherche de la qualité et l’expression du terroir. Les 2 approches sont tout autant néfastes et les vignes qui ont reçu en suivant ces 2 régimes, sont aujourd’hui mal en point.
Comme toujours en nutrition, la règle est le respect des équilibres nutritionnels (organique et minéral) et un accompagnement des stades phénologiques en application foliaire, que la vigne valorise pleinement.
Nos programmes commencent dès la vendange terminée.