Stimuler et soutenir le cycle végétatif des cultur

En général à cycle végétatif court, les cultures maraichères ne supportent aucune rupture alimentaire. Le sol devra donc être saturé en éléments nutritifs dans le respect d’un équilibre parfait. Dans le cas contraire, la réponse est très rapide et exacerbée avec peu de possibilité de rattrapage.
Du fait de ces caractéristiques, la phase d’implantation est primordiale. Elle doit être rapide mais pas forcée. Les éléments tels le phosphore, le calcium, le magnésium sont alors essentiels ainsi que l’oligo élément Bore. C’est la phase de multiplication cellulaire qui déterminera le niveau et la qualité de la récolte.